poudre de succession

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De poudre et de succession,

Locution nominale Modifier

poudre de succession \pudʁ də syk.sɛ.sjɔ̃\ féminin

  1. (Désuet) Arsenic comme poison pour accélérer certains héritages par des meurtres[1].
    • Il y avoit déjà quelques années que la Marquise de Brinvilliers avoit été brûlée à Paris pour crime d’empoisonnement. Ce crime étant devenu à la mode, par l’effet d’une certaine poudre, appelée poudre de succession, on érigea une Chambre ardente pour en connoître, & pour poursuivre ceux qui en étoient accusez[sic]. — (Henri Philippe de Limiers et François Eudes de Mézeray, Abregé chronologique de l’histoire de France, 1722)

Voir aussiModifier

  • Arsénic sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

  1. Paul Benkimoun, L’arsenic, un poison qui guérit, Le Monde, 3 septembre 2010