poudrière

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Dérivé de poudre, avec le suffixe -ière.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
poudrière poudrières
\pu.dʁi.jɛʁ\

poudrière \pu.dʁi.jɛʁ\ féminin

  1. Magasin où l’on conserve la poudre à canon. Note : Dans le langage militaire, on privilégie le synonyme magasin à poudre.
    • Restaurée en 1998, la poudrière avait été construite en 1580 pour débarrasser les bas-côtés de l'église où étaient stockées armes et munitions, la poudrière se composait à l'origine de l'actuel bâtiment carré et d'un mur d'enceinte. — (Michèle Latour, Béarn, 2008)
  2. (Vieilli) Sac ou boîte dans laquelle, autrefois, les chasseurs portaient la poudre pour leur fusil.
  3. Ustensile où l’on met de la poudre à sécher l’écriture.
  4. (Sens figuré) Zone où il suffit d’un simple incident pour qu’un conflit se généralise.
    • Depuis la chute de Saddam Hussein, l’Iraq est devenu et resté une véritable poudrière.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier