Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1260) Mot dérivé de poule avec le suffixe -aille.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
poulaille poulailles
\pu.laj\

poulaille \pu.laj\ féminin

  1. Volaille de basse-cour.
    • Peuplement et aménagement d’un poulaille de ponte.
    • Il n’est pas inutile de savoir que le mot poulaille est un mot lyonnais, qu’on emploie comme synonyme de volaille. — (Adolphe Vachet, A travers les rues de Lyon, 1902)
  2. (Péjoratif) Police ; gendarmerie.
    • La poulaille n’est certainement pas en odeur de sainteté dans le coinstot. Non pas que les indigènes craignent une vulgaire peste aviaire, mais la frousse qu'un gallinacé au plumage bleu nuit engendre des émeutes incendiaires de guimbardes reste vivace. — (Pascal Jahouel, La gigue des cailleras: Polar, ‎éd. Noire sœur, 2015, chap. 2)

Apparentés étymologiquesModifier

Moyen françaisModifier

ÉtymologieModifier

Mot dérivé de poule avec le suffixe -aille.

Nom commun Modifier

poulaille \Prononciation ?\ féminin

  1. (Zoologie) Volaille.
    • Au logis de cette sorte de poulaille, aura deux ouvertures du costé de l'orient d'hyver, l'une sera une fenestre large d'un pied, et longue de deux, pour esclairer le dedans, à quoi telle mesure suffira. — (Olivier de Serres, Le Théâtre d'agriculture et mesnage des champs, 1600, éd. 1996 ISBN 2742709525, cinquiesme lieu, chap. II. La Poulaille commune.)

Dérivés dans d’autres languesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de poule et de pole.

Nom commun Modifier

poulaille féminin

  1. (Zoologie) Volaille de basse-cour.
    • COMMINÉE DE POULAILLE: (…), broyez et coulez et mettez tout ensemble avec du boullon de char ou de poulaille, et puis lui donnez couleur ou de saffran ou d'oeufs ou des moyeux coulés par l'estamine et filés ou potage après ce qu'il sera trait hors du feu. — (Ménagier de Paris, XIVe siècle)
    • Cuisés vostre poulaille en eaue et vin, ou autre grain, et despeciés par quartiers, et friolés;… — (Guillaume Tirel, Viandier, XIVe siècle)

Variantes orthographiquesModifier

SynonymesModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier