Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

La queue (ce qui reste quand on a mangé la cerise) dénote ici l’inutilité, l’insignifiance.

Locution adverbiale Modifier

pour des queues de cerises \puʁ de kø də səʁiz\

  1. Pour presque rien (qualifie généralement un travail, une tâche).
    • Si les gens qui travaillent pour des queues de cerises pouvaient prétendre à beaucoup d’oseille, ce serait la fin des haricots. — (Benoît Martin, Si la terre tournait dans l’autre sens, les journées commenceraient le soir, page 29, Société des Écrivains, 2008)
  2. Pour des raisons futiles, des broutilles (qualifie un conflit : « se battre pour des queues de cerises »).
    • Les abonnés de l’index gauche se fâchent facilement pour des queues de cerises et sont très élitistes. — (Joseph Messinger, Le langage des gestes pour les nuls, page 216, First Editions, 2011)

Quasi-synonymesModifier