pour peu que

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 composé de pour, peu et que.

Locution conjonctive Modifier

pour peu que \puʁ pø kə\

  1. Dans le cas où ; dans la mesure où.
    • Ultracompétente et plutôt aimable (pour peu que vous respectiez son statut), elle sait contourner le règlement pour sauver la peau d’un malade : en l'occurrence, bibi. — (Gilles Bertin, Trente ans de cavale, 2019)
    • La loi de Lynch était fréquemment appliquée ; un homme convaincu de meurtre ou de vol pouvait se voir arrêter, juger, et... pendre, en moins d'un quart d'heure, pour peu qu’un comité de vigilance énergique s'emparât de lui. — (Paul de Rousiers, La Vie américaine. Ranches, fermes et usines, 1899, pages 224-225)
    • Mon amie, elle, devait sentir la fleur d’oranger, pour peu que celle dont sa robe était ornée fût authentique : mais là-dessus, j’avais des doutes. — (Paul-Jean Toulet, Mon Amie Nane, 1905)
    • Pour peu que je l’en eusse priée, Miss Ashburton serait venue volontiers. — (André Gide, La porte étroite, 1909, réédition Le Livre de Poche, page 37)
    • – Excusez cet éclairage de fortune. Mais ainsi que je vous le disais tout à l'heure, en moins d'une semaine, pour peu que j'aie la main-d'œuvre indispensable, l'électricité peut être rétablie. — (Pierre Benoit, Le Soleil de minuit, Albin Michel, 1930, réédition Le Livre de Poche, page 119)
    • Nous traçons à folle allure. Pour peu que le moteur soit fatigué et bouffe de l'huile, l’échappement doit tracer un sillage bleuté dans les streets. — (Frédéric Dard, San-Antonio : J'ai bien l'honneur… de vous buter, Éditions Fleuve Noir, 1955, chapitre 11)

NotesModifier

  • L'expression indique qu'une condition facile à remplir est suffisante pour atteindre l'objectif.
  • Elle est suivie d'un verbe au subjonctif.

SynonymesModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier