précautionneux

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de précaution avec le suffixe -eux.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin précautionneux
\pʁe.kɔ.sjɔ.nø\
Féminin précautionneuse
\pʁe.kɔ.sjɔ.nøz\
précautionneuses
\pʁe.kɔ.sjɔ.nøz\

précautionneux \pʁe.kɔ.sjɔ.nø\

  1. (Familier) Qui prend des précautions, qui est prudent.
    • C’est un homme précautionneux.
    • Mais sa si précautionneuse prudence fut déjouée un soir qu’il était allé dans le monde. — (Marcel Proust, Un amour de Swann, 1913, réédition Le Livre de Poche, page 174)
    • Avant de se décider à la séparation, il fallait des mois de nouvelles scènes conjugales et de réconciliations lasses, de conversations entre amies, d’annonces précautionneuses aux parents sur la mésentente du ménage, à eux qui avaient prévenu au moment du mariage, le divorce ça n’existe pas chez nous. — (Annie Ernaux, Les années, Gallimard, 2008, collection Folio, page 144)
    • Or, c’est à cette étape que s’est déployé le lobbying de toutes les forces hostiles à une gestion précautionneuse de la chimie. — (Yves Sciama, Pollution chimique : Une réglementation… qui ne règle rien ?, Science & Vie no 1210, juillet 2018, page 35)

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

précautionneux \pʁe.kɔ.sjɔ.nø\ masculin

  1. Personne prudente, qui prend des précautions.
    • Libre à chacun de pléonasmer en connaissance de cause : n’y a-t-il pas des précautionneux qui portent à la fois une ceinture et des bretelles ? — (Martine Rousseau, ‎Richard Herlin, ‎Olivier Houdart, Retour sur l’accord du participe passé et autres bizarreries de la langue française, 2016)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier