prélèvement

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Mot dérivé de prélever avec le suffixe -ment.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
prélèvement prélèvements
\pʁe.lɛv.mɑ̃\

prélèvement \pʁe.lɛv.mɑ̃\ masculin

  1. Action de prélever.
    • La description naturaliste d’un sol s’accompagne généralement d’un prélèvement d’échantillons de sol, en vue d’une analyse au laboratoire, selon plusieurs protocoles : […] — (Dominique Louppe, ‎Gilles Mille, Mémento du forestier tropical, 2015, Éditions Quæ, page 338)
    1. (Finance) Action de prélever une somme d’argent.
      • Si le percepteur n’était pas arrivé dans la région avant le début de la saison pluvieuse, les villageois étaient sûrs d’échapper pour un an au prélèvement fiscal. Si le percepteur se présentait, ils ignoraient combien ils allaient devoir payer. — (Léo De Haan, La Région des Savanes au Togo : l’état, les paysans et l’intégration régionale (1885-1985), Karthala, 1993, page 147)
      • Il a passé la nuit à épier ses boîtes mails à tout hasard, ses comptes bancaires pour surveiller la moindre anomalie, le moindre prélèvement bancaire automatique. — (Jean Poignant, Les Trois Poisons de l'esprit, Atramenta, Tampere, 2016)
      • Faire le prélèvement de telle somme sur la masse d’une succession, sur les bénéfices d’une maison de commerce.
    2. (Biologie) Prise sur un être vivant d'une petite quantité de matière biologique pour en faire l’examen, l’analyse.
      • Faire un prélèvement de sang, de pus, de liquide céphalo-rachidien.
    3. (Foresterie) Exploitation d’un peuplement, abattage puis mobilisation de bois dudit peuplement; proportion d’arbres ainsi retirés du peuplement.
      • En effet, outre cette approche individuelle des arbres lors du martelage, le niveau de prélèvement est guidé par le capital sur pied (existant et souhaité) et l’accroissement courant du peuplement, évalués de plus en plus souvent en surface terrière, mais qui peuvent l’être aussi en volume. Le sylviculteur choisit individuellement les arbres en se référant aux préconisations de capital sur pied et de prélèvement définies en amont pour encadrer son action. — (Thierry Sardin, Chênaies continentales, Office national des forêts, 2008, ISBN 978-2-84207-321-3 → lire en ligne)
    4. (Chasse) Nombre d’animaux abattus, souvent sur une saison de chasse.
      • Le tableau ci-dessous indique les niveaux de prélèvement à envisager sur 4 ans afin d’obtenir un cheptel objectif proche de 107 animaux avant naissance à l’année N+3. — (Office national des forêts, révision d’aménagement forestier 2008-2027 de la forêt domaniale du Val-de-Senones → lire en ligne)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier