Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin praesagire qui donne presagir au XVIe siècle).

Verbe Modifier

présager \pʁe.za.ʒe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Indiquer ou annoncer une chose à venir.
    • Personne ne fut empalé ; de quoi plusieurs docteurs murmurèrent, et en présagèrent la décadence de Babylone. — (Voltaire, Zadig ou la Destinée, IV. L'envieux, 1748)
    • Il y a présentement ce qu'on appelle une crise dans le monde. […]. Cette crise est arrivée au moment même où le monde se sentait de nouveau prospère et confiant, sans avoir été présagée par ces comètes en forme de flamme ou d'épée que savaient voir les astrologues. — (Paul Nizan, Les chiens de garde, 1932)
  2. Conjecturer ce qui doit arriver dans l’avenir.
    • Toute la troupe prend les armes ; les pièces d'artillerie se rebraquent de nouveau sur le pont, et tout présage les plus grands malheurs. — (Jean-Lambert-Alphonse Colin, La surprise des ponts de Vienne en 1805, page 64, R. Chapelot, 1905)
    • Je ne présage rien de mauvais de ce que vous me dites là.
    • Cela ne nous fait rien présager d'avantageux.
    • Le générique de ce film laisse présager un style relativement audacieux.

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier