prévôte

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1347) Dérivé de prévôt avec le suffixe -e.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
prévôte prévôtes
\pʁe.vɔ.t\

prévôte \pʁe.vɔt\ féminin (pour un homme on dit : prévôt)

  1. (Christianisme) Religieuse exerçant une haute position dans un monastère, sous la direction de l’abbesse.
    • A la prévôte, la véritable directrice du chapitre des chanoinesses, appartenait le droit de convoquer le chapitre ; elle y présidait et y faisait les propositions, à l’exclusion de l’abbesse. Les plus anciennes prévôtes connues sont Mathilde, citée en 1096 et en 1126 ; Gerberge, citée en 1155 ; une seconde Mathilde, qui vivait en 1189, etc. — (Jules Tarlier, Géographie et histoire des communes Belges : Province de Brabant. Arrondissement de Nivelles, volume 1, Decq et Duhent, 1873, page 97)
  2. (Éducation) Directrice d’un centre de formation des apprentis (CFA) chez les compagnons du devoir.
    • Tarn : une prévôte de 23 ans à la tête de la Maison des Compagnons du Devoir à Albi — (Tarn : une prévôte de 23 ans à la tête de la Maison des Compagnons du Devoir à Albi, dans Pause Fun, 27 novembre 2019 [texte intégral])
  1. (Désuet) Épouse d’un prévôt.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier