pratiquant

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du participe présent du verbe pratiquer.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin pratiquant
\pʁa.ti.kɑ̃\

pratiquants
\pʁa.ti.kɑ̃\
Féminin pratiquante
\pʁa.ti.kɑ̃t\
pratiquantes
\pʁa.ti.kɑ̃t\

pratiquant \pʁa.ti.kɑ̃\

  1. Qui observe les pratiques de sa religion.
    • Mais super, super catholique pratiquante : les scouts, les rallyes, les premières communions, les jupes bleu marine, les cols Claudine, les talons plats, les madeleines confectionnées pour les vendre à la kermesse de monsieur le curé. — (William Rejault, Tous ces jours sans toi, Plon, 2010)
  2. Spécialement, dans le cas du catholicisme, qui va à la messe toutes les semaines.
    • Si, je suis pratiquant. Si, je vais à la messe, à peu près chaque dimanche. — (Jean-Pierre Denis, Un catholique s'est échappé, Éditions du Cerf, 2019, page 49)

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
pratiquant pratiquants
\pʁa.ti.kɑ̃\

pratiquant \pʁa.ti.kɑ̃\ masculin (pour une femme, on dit : pratiquante)

  1. Personne qui pratique avec constance une activité particulière.
    • On voit que la moralité des armateurs et des gros négociants n'était pas toujours irréprochable et que l'amour ancillaire avait, à Saint-Malo, de chauds pratiquants. — (Étienne Dupont, Le vieux Saint-Malo : Les Corsaires chez eux, Édouard Champion, 1929, p.110)
  2. (Religion) Personne qui observe les rites de sa religion.

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe pratiquer
Participe Présent pratiquant
Passé

pratiquant \pʁa.ti.kɑ̃\

  1. Participe présent de pratiquer.
    • En 68, nous expérimentâmes la marche sudique entre le Congo et le Jean-Bart, utilisant de mini-échasses comme telles, ou comme des bâtons de skis de randonnée, pour rapidifier notre rythme : nous essuyâmes au passage gros rires et quolibets… et croisant aujourd’hui au Parc bordelais ces flopées de gens respectables pratiquant dévotement leur sacro-sainte marche nordique, je ne peux réprimer un léger ricanement. — (Jacques Dussel, Michel ‎Ohl, Cocosates, 2013)

RéférencesModifier