premières

Voir aussi : Premières, premieres

FrançaisModifier

Forme d’adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin premier
\pʁə.mje\
premiers
\pʁə.mje\
Féminin première
\pʁə.mjɛʁ\
premières
\pʁə.mjɛʁ\

premières \pʁə.mjɛʁ\

  1. Féminin pluriel de premier.
    • Les premières machines à thermosouder sous vide d’air sont apparues dans les années 60. — (revue Equinoxe, Ifremer, 1988)
    • Bien désélectromagnétisé en profondeur et reparamétré pour l’été, notre vibrant Broadcast Blender Custom se la coule douce, délaissant les émulsions radiophoniques pour retrouver ses fonctions culinaires premières, broyant, remuant, mélangeant, liquéfiant selon mes lubies du moment: cocktails pétillants, glaces ou sorbets déliquescents, ou bavarois aux fraises à en faire baver d’envie Ricardo et Josée di Stasio en même temps! — (site m.facebook.com)

AbréviationsModifier

Forme de nom commun Modifier

Singulier Pluriel
première premières
\pʁə.mjɛʁ\

premières \pʁə.mjɛʁ\ féminin

  1. Pluriel de première.
    • Des trois bandes ou régions qui divisaient devant nous la plaine d’Athènes, nous traversâmes les deux premières, la région inculte et la région cultivée. — (François-René de Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem, éditions Le Normant, 1811, page 170)
    • J’ai eu d’excellents professeurs. Entre autres ces « gens de métier », critiques professionnels ou amateurs, attachés de presse, scribouillards de moindre importance qui termitent la plupart des manifestations artistiques, des grands festivals aux petites premières, ces eunuques de la création, Trissotins et Vadius de la pellicule, qui attendent de faire LEUR film et qui le font quelquefois, les malheureux, ça leur apprendra, ces grotesques juges de touche qui n’en peuvent plus de ne pas taper dans la balle, ces coupe-jarrets de la presse de tous bords qui rêvent d’être Godard, Truffaut ou pour le moins Bory et qui ne seront jamais que… ce qu’ils sont, et c’est encore beaucoup s’ils ne vous proposent pas sous le manteau un scénario, une pièce, un sketch qu’ils ont osé commettre et qu’ils ne vous pardonneront de leur vie de les avoir trouvés mauvais, ces gens-là m’ont appris la règle du jeu qui est à peu près celle de la bagarre de rue : frapper le premier pour ne pas être descendu. — (Guy Bedos, Je craque…, 1976)

PrononciationModifier