Étymologie

modifier
Composé de prendre et de appui.

Locution verbale

modifier

prendre appui \Prononciation ?\ (se conjugue → voir la conjugaison de prendre)

  1. Se soutenir, s’appuyer.
    • Desanti suggère sans cesse que d'Aristote à Husserl, philosopher consiste à resubjectiviser, par devers soi, tout corpus de la doxa, en faire son grain, prendre appui sur une doxa revivifiée pour cheminer en sa propre parole, sans crainte alors du risque d'un discours d'ébranlement de toute compactification. — (Georges Ravis-Giordani, Jean-Toussaint Desanti : une pensée et son site, 2000)
    • J’ai pris appui le premier et j’ai sauté au vol. — (Albert Camus, L'étranger)
    • Araser les angles ou les éventuelles parties courbes à l’aide d'un cutter à lame droite en prenant appui sur le couteau à maroufler. — (Sophia Czernic, ‎Christian Bourcey, Peinture et revêtements, 2015, page 89)

Traductions

modifier

Prononciation

modifier