prendre en charge

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de prendre et de charge.

Locution verbale Modifier

prendre en charge \pʁɑ̃.dʁ‿ɑ̃ ʃaʁʒ\ (se conjugue → voir la conjugaison de prendre)

  1. (Travail) En parlant d’un travail, d’une tâche : s’occuper de.
    • Il semble donc que la création du port ello-rhénan soit le fait de l'armée romaine. C'est plus particulièrement la VIIIe légion qui avait pris en charge son aménagement. — (Jean-Jacques Hatt, Argentorate - Strasbourg, Presses Universitaires Lyon, 1993, page 86)
    • Les blessés ont été pris en charge par une ambulance.
  2. (Économie) En parlant de coûts, de frais : assumer, payer.
    • - Elle fera une nouvelle dépression et elle sera prise en charge par la Sécu, fit-il en se courbant sur le tiroir qu’il venait d’ouvrir de deux doigts négligents. — (Tito Topin, Shanghai Skipper, Série noire, Gallimard, 1986, page 33)
    • Les parents ne peuvent plus prendre en charge cet enfant financièrement.
    • La mairie prendra en charge l’installation de la scène, ainsi que la communication.

DérivésModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier