prendre son courage à deux mains

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Composé de prendre, courage et à deux mains.

Locution verbale Modifier

prendre son courage à deux mains \pʁɑ̃.dʁə sɔ̃ ku.ʁa.ʒ‿a dø mɛ̃\ intransitif (se conjugue → voir la conjugaison de prendre)

  1. (Figuré) (Familier) Faire un effort sur soi-même pour accomplir un acte difficile devant lequel on a longtemps hésité.
    • Personne n’osait vous en parler, ajouta-t-il en souriant ; ma foi, j’ai pris mon courage à deux mains, comme vous dites, vous autres Français, et je me suis décidé à vous questionner. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)

VariantesModifier

DérivésModifier

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

  • France (Lyon) : écouter « prendre son courage à deux mains [Prononciation ?] »

RéférencesModifier