prendre son trou

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De prendre et trou.

Locution verbale Modifier

prendre son trou \pʁɑ̃dʁ sɔ̃ tʁu\ intransitif — (se conjugue → voir la conjugaison de prendre)

  1. Se taire, se faire discret, se retirer, ne pas se mêler des affaires des autres.
    • Je vais te donner un conseil : prends ton trou pis essaie plus jamais, jamais, de me menacer! — (David Goudreault, La bête et sa cage (2016), in La bête intégrale, Stanké, 2018, p. 379)
    • Qu’ils prennent leur trou, qu’ils se couchent, qu’ils écrasent: on les félicitera alors pour leur tolérance, pour leur maturité collective. — (Mathieu Bock-Côté, La coalition nationaliste de 2020, Le journal de Montréal, 19 octobre 2020)

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

→ voir prendre et trou

PrononciationModifier