presbytérienne

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Dérivé de presbytère avec le suffixe -ienne.

Forme d’adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin presbytérien
\pʁɛs.bi.te.ʁjɛ̃\
presbytériens
\pʁɛs.bi.te.ʁjɛ̃\
Féminin presbytérienne
\pʁɛs.bi.te.ʁjɛn\
presbytériennes
\pʁɛs.bi.te.ʁjɛn\

presbytérienne \pʁɛs.bi.te.ʁjɛn\

  1. Féminin singulier de presbytérien.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
presbytérienne presbytériennes
\pʁɛs.bi.te.ʁjɛn\

presbytérienne \pʁɛs.bi.te.ʁjɛn\ féminin (pour un homme on dit : presbytérien)

  1. (Religion) Nom donné en Angleterre aux protestantes qui ne reconnaissent pas l’autorité épiscopale.
    • Que sa dénomination dérive d’un nom commun ou d’un nom propre, l’adepte ne prend jamais de majuscule initiale. L’adhérent, le disciple, le fidèle, le membre pas davantage. Toutes les catégories sont concernées (religion, philosophie, littérature, arts, politique, etc.) : un anglican, sept bouddhistes, trois catholiques, un dadaïste, deux existentialistes, un gnostique, un hindou, deux impressionnistes, trois jansénistes, quelques kharidjites, soixante laxistes, trois marxistes, quatre nudistes, deux oulipistes, dix presbytériennes, un quiétiste, un rexiste, des saint-simoniens, deux trotskistes, dix ultras, une voltairienne, un wahhabite, un zoroastrien. — (« Adepte », in Jean-Pierre Lacroux, Orthotypographie : D’Accolade à Allemand, aussi Orthotypo : Orthographe & typographie françaises : Dictionnaire raisonné, 2007)
    • Les presbytériennes sont opposés aux épiscopales.

TraductionsModifier