prescience

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin praescientia.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
prescience presciences
\pʁe.sjɑ̃s\

prescience \pʁe.sjɑ̃s\ féminin

  1. Connaissance de l’avenir.
    • La prescience des événements prochains.
    • La prescience divine.
    • Je voudrais deviner le sens de cette minute, sentir son urgence, jouir un peu de cette obscure prescience vitale que je prête à Musset, à Hugo. Naturellement je n’aperçois que des brumes. — (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, page 206)
    • Une obscure prescience semblait l’avoir avertie qu’elle pouvait perdre son trône. — (Amélie Nothomb, Robert des noms propres, Éditions Albin Michel, Paris, 2002, page 79)
  2. Prévision de l’avenir.
    • Quant à Godefroy, qui, dans un moment de prescience, sans doute, voyait avec peine tous ces arrangements, il donna pour tout don à sa nièce ce chapelet… — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • Et alors, ce rire de gorge qui lui renversait la tête en arrière, découvrait ses dents d’une blancheur laiteuse, donnait à Jacques une sensation de désir et une prescience de voluptés grisantes. — (Isabelle Eberhardt, Yasmina, 1902)
    • Je commence à être à l’âge où l’on dit bonjour aux vieilles dames qu’on rencontre deux fois de suite, par prescience plus aiguë du temps où je serai l’une d’entre elles. À vingt ans, je ne les voyais pas, elle seraient morte avant que j’aie des rides. — (Annie Ernaux, Journal du dehors, 1993, réédition Quarto Gallimard, page 534)

AntonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin praescientia.

Nom commun Modifier

prescience

  1. Prescience.

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

PrononciationModifier

  • Royaume-Uni (Sud de l'Angleterre) : écouter « prescience [Prononciation ?] »