FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Apocope de premier.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
preu preux
\pʁø\

preu \pʁø\ masculin

  1. Premier.
    • Il était le premier en dissertation, mon père n'était que le second, mais mon père redevenait le preu en vers latins. — (Jules Vallès, L’Enfant, 1879, page 274)
    • Il n'y a pas de danger qu'on le renvoie, lui le preu des tourneurs de la capitale. — (Poulot, Sublime, 1870, page 88)
  2. (Vieilli) Le premier à jouer, dans les jeux, en langage d’écolier.
  3. Premier étage.
    • Tiens! v'là l'bijoutier du no10 qui n's'embête pas, lui; il vous a loué tout son preu. — (H. Monnier, Scènes populaires, ds Rigaud, Dict. arg. mod., 1881, page 313)

VariantesModifier

PrononciationModifier

  • France (Île-de-France) : écouter « preu [pʁø] »

AnagrammesModifier

RéférencesModifier


Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin prode.

Adjectif Modifier

preu \Prononciation ?\ masculin et féminin identiques (les formes féminines preude, preuse sont plus tardives)

  1. Sage, vaillant.

VariantesModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

Nom commun Modifier

preu \Prononciation ?\ masculin

  1. Profit, avantage, chose utile.
    • Si ert creance, dunt or n’i a nul pro — (Vie de saint Alexis, ms. 19525 de la BnF)
    • Oïl voir, sire, pour vostre preu i viens — (Garin le Loherain, édition de P. Paris)

VariantesModifier

DérivésModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

Adverbe Modifier

preu \Prononciation ?\

  1. Variante de prof.

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

CatalanModifier

ÉtymologieModifier

(1272) Du latin prĕtium

Nom commun Modifier

preu \ˈpɾɛw\ masculin

  1. Prix.