principauté

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin principalitas (« primauté »), apparenté à principalité.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
principauté principautés
\pʁɛ̃.si.pɔ.te\

principauté \pʁɛ̃.si.pɔ.te\ féminin

  1. Dignité de prince.
    • La principauté donne un rang élevé.
    • On ne lui conteste pas sa principauté.
  2. Terre, seigneurie qui donne le rang de prince.
    • Selon lui, la principauté de Cochin était tributaire, vassale du royaume de Mysore ; en conséquence aucune portion du territoire n'en pouvait être légalement aliénée, sans le consentement du souverain de ce dernier pays. — (Auguste Barchou de Penhoën, Histoire de l'Inde anglaise : Conquête de l'Inde par l'Angleterre, Paris : Au Comptoir des Imprimeurs-Unis, 1850, p. 49)
  3. (Géographie) État indépendant dont le souverain porte le titre de prince.
    • La principauté de Monaco.
  4. (Géographie, Histoire) Principauté-archevêché, principauté ecclésiastique dirigée par un prince-archevêque.
  5. (Géographie, Histoire) Principauté-évêché, principauté ecclésiastique dirigée par un prince-évêque.
  6. (Géographie, Histoire) Principauté abbatiale, principauté ecclésiastique dirigée par un prince-abbé.
  7. (Au pluriel) (Religion) Nom que l’on donne à l’un des neuf chœurs des anges.
    • Voici comment s'exprime saint Grégoire le Biglosse : « Nous reconnaissons neuf degrés ou ordres d’Anges, parce que la Parole de Dieu rend témoignage des Anges, des Archanges, des Vertus, des Puissances, des Principautés, des Dominations, des Trônes, des Chérubins et des Séraphins. — (Macaire, Théologie dogmatique orthodoxe, tome 1, traduit du russe par un russe, Paris : chez Joël Cherbuliez, 1859, p. 484)
    • Afin d’en finir avec cette orfèvrerie symbolique, disons encore que […] la sarde évoque les Séraphins, la topaze les Chérubins, le jaspe les Trônes, la chrysolithe les Dominations, le saphir les Vertus, l’onyx les Puissances, le béryl les Principautés, le rubis les Archanges et l’émeraude les Anges. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier