FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin prisma, prismata (« prisme ») et -ique.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
prismatique prismatiques
\pʁis.ma.tik\

prismatique \pʁis.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. (Géométrie) Qui a la forme d’un prisme.
    • Corps, figure prismatique.
    • Des basaltes prismatiques.
    • Le portail s’ouvre sous une grande tour carrée et ses deux baies ogivales sont séparées par un meneau prismatique au bas duquel s’évase une grande coupelle en pierre. — (Gustave Flaubert et Maxime Du Camp, Par les champs et les grèves (Voyage en Bretagne), 1886, Le Livre de poche, page 141, 2012.)
  2. Décomposé, comme sortant d’un prisme.
    • Deux seins à la courbe parfaite, lourds et menus, effleurèrent le dormeur ; deux épaules rondes s’ourlèrent de lumière prismatique ; un poignet délicat s’approcha avec la grâce légère d’une liane ; quatre doigts s’ouvrirent, qui se froissèrent d’une onde floue comme au défaut de mise au point d’un calotype. — (Robert Darvel, L’Homme qui traversa la Terre, Les Moutons électriques, 2016, page 197.)
    • Ces nouvelles vibrations produiſent dans l’éther de nouvelles ondes hémiſphériques qui rendent ces parties viſibles à la fois pur pluſieurs perſonnes enfermées dans la chambre obſcure ; toutes apperçoivent les Couleurs priſmatiques par les nouveaux rayons que produiſent les parties de la ſurſace blanche où elles paroiſſent, & non par les rayons qui illuminent & agitent ces parties ; & comme l’action des rayons illuminans eſt différente dans chaque zône du diſque ſolaire, comme nous l’avons déjà établi, il en réſulte que l’effet de cette action, la production des nouveaux rayons produits par les ſurſaces éclairées, ſera auſſi différent : de-là les différentes Couleurs apparentes du ſpectre, & le vif éclat des corps colorés de la même Couleur que la lumière priſmatique dans laquelle on les plonge & l’obſcurité, l’inviſibilité preſque totale de ceux d’une Couleur différente & toute oppoſée, que l’on plonge dans la même lumière priſmatique. — (M. le baron de Marivetz et M. Goussier, Physique du monde, tome quatrième, imprimerie Quillau, 1784, pages 371-372.)
  3. Qui contient un prisme.
    • Day s'exécuta immédiatement, et le détective se mit à fouiller l'horizon à l'aide de la Zeiss prismatique. — (Jean Ray, Harry Dickson, Le Fantôme des Ruines Rouges, 1932)

TraductionsModifier

RéférencesModifier