Étymologie

modifier
Du latin profusio, du verbe profundere.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
profusion profusions
\pʁɔ.fy.zjɔ̃\

profusion \pʁɔ.fy.zjɔ̃\ féminin

  1. Grande abondance.
    • […] ; les charpentes du plafond, laissées en relief, étaient décorées d’une profusion de sculptures. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • La profusion de détails gracieux ne nuit en rien à l'ensemble qui conserve toute sa majesté. — (Gustave Fraipont; Les Vosges, 1923)
    • La profusion des choses cachait la rareté des idées et l’usure des croyances. — (Annie Ernaux, Les années, Gallimard, 2008, collection Folio, page 94.)
  2. Excès de libéralité ou de dépense.
    • […], on a objecté la dépense, comme si la nation, si longtemps victime des profusions du despotisme, pouvait regretter le prix des livrées de la liberté! — (Mirabeau, Sur le drapeau tricolore - Assemblée constituante du 21 octobre 1790)
    • Je te conseille de te faire un ami de ce prêtre ; il est aussi vain qu’il est cupide, et il lui faut beaucoup d’argent pour subvenir à ses profusions. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)

Dérivés

modifier

Apparentés étymologiques

modifier

Proverbes et phrases toutes faites

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références

modifier