FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin propagare (« provigner, étendre ») → voir propagateur et propagande.

Verbe Modifier

propager \pʁɔ.pa.ʒe\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Multiplier par voie de génération ou de reproduction.
    • La porte est ouverte à la « bête du Colorado » qui se propage rapidement en France, progressant en moyenne de 50 kilomètres par an, et ce, malgré des campagnes de ramassage systématique des insectes par les élèves des écoles communales. — (Jean-Christophe Guéguen, Biodiversité et évolution du monde animal: Une brève histoire des animaux, EDP Sciences, 2017, page 256)
  2. (Figuré) Répandre, étendre, augmenter, faire croître.
    • En même temps, les idées socialistes se propageaient grâce à Louis Blanc et à Proudhon, et il allait falloir tenir compte des revendications de ces différentes écoles. — (Alfred Barbou, Les Trois Républiques françaises, A. Duquesne, 1879)
    • Sous l’action d’une pensée indevinable, elle a rougi. J’ai vu l’onde sanguine se propager à son visage ; j’ai vu rayonner son cœur. — (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
    • Pour survivre, elle est contrainte de se prostituer clandestinement… et propage la maladie dont elle est atteinte. — (Régis Latouche, Une maison de tradition : le 52 ; Bruyères et la prostitution, 1800-1946, Journées d’études vosgiennes, 2005)
    • Une nouvelle version commençait à circuler. Qui l’avait lancée, propagée ? On n’en sait rien. — (Jo Barnais, Mort aux ténors, , ch. XI, Série noire, Gallimard, 1956, page 93)
    • Mais, à part une série d’ouvrages géographiques, historiques, ethnographiques, parmi lesquels il y a des œuvres magistrales, et quelques bijoux littéraires sans prétention à l’exactitude scientifique, beaucoup de ces livres révèlent une connaissance insuffisante du sujet et n’ont souvent servi qu’à propager une foule de notions erronées […]. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 8)
    • Il y a dix ans, en 2005, on a connu une grève très marquante de deux semaines. Déclenchée à Aix-en-Provence, elle s'est propagée comme une traînée de poudre à l'ensemble du département, avec des milliers de postiers chauds comme la braise. — (Julien Brygo et Olivier Cyran, Boulots de merde ! : enquête sur l'utilité et la nuisance sociales des métiers, Paris : éditions la Découverte, 2016)
  3. (Physique) Répandre, étendre, en parlant de la lumière, du son, de certaines ondes.
    • Le reste du sol étant au potentiel zéro, il se produit dans tous les sens des courants oscillatoires qui se propageraient hémisphériquement si l'énergie ne se dissipait pas dans le sol par effet Joule. — (Bulletin de la Société française des électriciens, 1906, page 293)
    • La lumière se propage en ligne droite.


DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier