prophylaxie

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dérivé régressif de prophylactique[1]. → voir phylaxie (« protection »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
prophylaxie prophylaxies
\pʁɔ.fi.lak.si\

prophylaxie \pʁɔ.fi.lak.si\ féminin

  1. (Médecine) Précaution propre à préserver d’une maladie.
    • Nous estimons qu'un savon-pyrèthre, correctement préparé et dosé, peut être un pédiculicide particulièrement efficace et pratique : son innocuité absolue pour l'homme, sa grande toxicité pour les poux, le placent au premier rang des pédiculicides à proposer pour la prophylaxie familiale de la fièvre récurrente, du typhus exanthématique et de toutes infections véhiculées et transmises par les poux. — (A. Juillet & Hector Diacono, Essai de destruction du pou de corps ou de vêtements "pediculus corporis" de Geer, par les émulsions savonneuses d'oléo-résine de pyrèthre de Dalmatie (chrysanthème insecticide), Imprimerie L. Maretheux, 1925, p. 478)
    • L’élaboration d’un système néo-réglementariste constitue la réplique des membres du corps médical aux campagnes des abolitionnistes libéraux ; […] elle est surtout la manifestation des prétentions du corps médical à développer son pouvoir et à exercer son autorité par le biais de l’hygiène puis de la prophylaxie sociales. — (Alain Corbin, Les filles de noce, 1978)
    • Découragé, ce précurseur pré-pastorien de la prophylaxie retourne en Hongrie pour y appliquer, avec succès, ses méthodes. — (Bertrand Hauchecorne et François Lavallou, Les médecins matheux : Le destin tragique du découvreur des maladies nosocomiales, Bibliothèque Tangente no 58, décembre 2016, page 46)

Quasi-synonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier