protéique

Voir aussi : protéïque

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Adjectif 1 ) Dérivé de protéine avec le suffixe -ique.
(Adjectif 2 ) Dérivé de Protée, personnage mythologique pouvant se métamorphoser.

Adjectif 1 Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
protéique protéiques
\pʁɔ.tɛ.ik\

protéique \pʁɔ.tɛ.ik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif aux protéines.
    • Ces produits, appelés matières albuminoïdes ou substances protéiques, jouent un rôle essentiel dans le développement des êtres vivants : l'albumine de l'œuf, la fibrine du sang, la caséine du lait, le gluten de la farine appartiennent à ce groupe. — (Cousin & Serres, Chimie, physique, mécanique et métallurgie dentaires, 1911)

VariantesModifier

TraductionsModifier

Adjectif 2Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
protéique protéiques
\pʁɔ.tɛ.ik\

protéique \pʁɔ.tɛ.ik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui change fréquemment de forme.
    • On n’oubliera pas de mentionner Michel Butor qui est sans doute l’architecte le plus protéique de la littérature d’aujourd'hui. — (Sjef Houppermans, Marcel Proust constructiviste, Éditions Rodopi, 2007)
    • Nous assistons à la formation d’un tabou, à la cristallisation déplorable de ce qu’il peut y avoir de plus mouvant et de plus protéique dans l’essence de la revendication humaine — (André Breton, Manifestes du surréalisme, éditeur Jean-Jacques Pauvert, 1972)

VariantesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier