Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XXIe siècle) mot-valise composé de protéine et de mélodie. Possiblement créé par Joël Sternheimer, inventeur d’un procédé de régulation épigénétique de la biosynthèse des protéines par résonance d’échelle, breveté en 1993 [1] en France, et dans le domaine public depuis 2013.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
protéodie protéodies
\pʁɔ.te.ɔ.di\

protéodie \pʁɔ.te.ɔ.di\ féminin

  1. Théorie qui postule qu’à chaque acide aminé sont associées certaines ondes pouvant être transcrites en note de musique, qui permettraient d’agir sur la production de protéine.
    • Mais la lassitude se fait sentir; le jeune homme désire retourner à ses premières amours. Il abandonne le métier de chanteur et se consacre désormais à une de ses théories – fortement controversée – la protéodie. Porte-manteau de mélodie et protéine, la protéodie estime qu’à « chaque acide aminé composant une protéine est associée une onde d’échelle, qui peut être transcrite en note de musique .»— (lachansonfrancaise.net, Chanteur fou ou scientifique chevronné – Le cas étrange de Dr Sternheimer et Évariste, 5 février 2016.)
  2. (Musique) Musique censée favoriser la synthèse d’une protéine.
    • La diffusion d’une protéodie, spécifique de telle ou telle protéine, va favoriser sa production par la plante et par conséquent la fonction biologique qui lui est associée. Inversement, la diffusion d’une autre protéodie peut inhiber la synthèse de cette protéine.— (www.lepoint.fr, Foire aux vins. La musique peut-elle sauver la vigne ?, 5 septembre 2013.)
    • Par la musique des protéines, ou protéodie, il est possible d’entrer en dialogue intime avec l’organisme, ce qui ouvre des perspectives passionnantes et nouvelles en agriculture et en médecine.— (www.alternativesante.fr, Se soigner avec la musique des protéines, 24 août 2015.)
    • En décodant ces ondes qui résonnent à l’unisson aux différentes échelles de l’infiniment petit à de plus grandes dimensions, il deviendrait alors possible d’influencer l’évolution des plantes à l’aide de phrasés musicaux que Joël Sternheimer désigne sous le terme « protéodie ». — (www.francemusique.fr/, Folle Journée 2016 : La musique qui soigne les plantes, 11 février 2016.)
    • La protéodie serait à l’origine de ces résultats confondants. « Pour faire simple, lors du processus de synthèse des protéines, les acides aminés produisent des notes. Une mélodie spécifique à chaque protéine est ainsi émise », explique l’ingénieur à la tête de Genodics.— (www.lefigaro.fr, Un paysan sauve ses cultures d’un virus dévastateur… grâce à la musique !, 13 novembre 2017.)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier