FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin prode (« avantage, profit ») → voir preux, de là l’ancien français prou ou preu (« profit »).

Adverbe Modifier

prou \pʁu\

  1. Assez, beaucoup. Note : Ce terme ne s’emploie aujourd’hui que dans les locutions peu ou prou ou, beaucoup plus rarement, ni peu ni prou.
    • Tandis que M. de la Porte endormait le Baron-boucher en lui promettant prou sans idée de lui donner rien, […]. — (Robert Merle, Fortune de France, XI., 1977)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

HomophonesModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • prou sur Wikipédia  

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

Nom commun Modifier

prou \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante de preu.

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

BretonModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Mutation Singulier Pluriel
Non muté prou prouioù
Adoucissante brou brouioù
Spirante frou frouioù

prou \ˈpruː\ masculin

  1. Preuve.

DérivésModifier

Forme de verbe Modifier

Mutation Forme
Non muté prou
Adoucissante brou
Spirante frou

prou \ˈpruː\

  1. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif du verbe prouañ/prouiñ.
  2. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe prouañ/prouiñ.

AnagrammesModifier

CatalanModifier

ÉtymologieModifier

(XIIe siècle) Du latin vulgaire prode.

Adjectif Modifier

prou [ˈpɾɔw] invariable

  1. Suffisant.

Adverbe Modifier

prou [ˈpɾɔw]

  1. Assez, suffisamment.
    • No sens pecat
      ha infestat
      e comogut
      mon mig perdut
      enteniment,
      fet innocent,
      ja oblidant,
      no prou bastant
      a tal empresa.
      — (Jaume Roig, Espill, préface, Ière partie)

SynonymesModifier