FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du ligure proa, du latin prora.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
proue proues
\pʁu\
 
La proue d’un navire.

proue \pʁu\ féminin

  1. Partie extrême de l’avant d’un vaisseau, l’arrière étant la poupe.
    • Heussein Bey était debout, un pied sur la proue ; en approchant de notre bugalet, le Bey saisit un hauban et d’un bond fut à bord. — (Arnauld d’Abbadie, Douze ans de séjour dans la Haute-Éthiopie, 1868)
    • Ce fut un grand Vaisseau taillé dans l’or massif :
      Ses mâts touchaient l’azur, sur des mers inconnues ;
      La Cyprine d’amour, cheveux épars, chairs nues
      S’étalait à sa proue, au soleil excessif.
      — (Émile Nelligan, Le vaisseau d'or (poème), 1903)
  2. (Figuré) Ce qui ressemble à une proue.
    • Il était toujours là, le petit visage fasciné au nez crochu observant et souriant au-dessus de la proue de son berceau ; […]. — (Martin Amis, La veuve enceinte : Les dessous de l’histoire, 2013, Editions Gallimard)
  3. (Figuré) Ce qui ouvre la voie.
    • La Chine et les Etats-Unis font figure de proue dans le développement du livre numérique. — (Emmanuelle Alféef, Le livre numérique conquiert les campagnes chinoises, L’Express, 9 mai 2011)

SynonymesModifier

(Figuré)

AntonymesModifier

  • poupe (arrière d’un navire)

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   proue figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : bateau.

HolonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier


HomophonesModifier

Voir aussiModifier

  • proue sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • proue sur le Dico des Ados 

RéférencesModifier

BretonModifier

Forme de verbe Modifier

Mutation Forme
Non muté proue
Adoucissante broue
Spirante froue

proue \ˈpruːe\

  1. Troisième personne du singulier de l’imparfait de l’indicatif du verbe prouañ/prouiñ.