psittacidés

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1815) Du latin scientifique Psittacidae. Les racines de ce dernier taxon sont dérivées du latin scientifique Psittacus, nom scientifique du genre-type des perroquets, représenté par le perroquet jaco (Psittacus erithacus), et de la famille des psittacidés. Le nom latin psittacus serait lui-même dérivé du nom de la ville assyrienne Sittace ou Sittakè[1] où l'on retrouvait quelques psittaciformes — probablement en volière — qui auraient en fait été non pas des perroquets mais des perruches du genre Psittacula (donc, de la famille des psittaculidés).[2]. Le mot psittacidés est donc dérivé de psittacus (« perroquet, perruche ») avec le suffixe -idae (« apparentés au »), littéralement « apparentés au perroquet ».

Nom commun Modifier

Invariable
psittacidés
\psi.ta.si.de\

psittacidés \psi.ta.si.de\ masculin pluriel

  1. (Ornithologie) Famille d'oiseaux néognathes arboricoles, granivores ou omnivores, de l'ordre des psittaciformes, de taille généralement moyenne à grande, renfermant 37 genres et environ 167 espèces des écozones afrotropicale et (surtout) néotropicale, caractérisés par le développement remarquable de la musculature de leur syrinx leur conférant une habilité supérieure à émettre des sons précis, par leur intelligence nettement supérieure au sein de l'ordre et comparable à celle des corvidés, par leur sociabilité et leurs remarquables capacités de communication entre membres d'un même groupe, et qui regroupe les genres les plus familiers de l'ordre tels les aras, les perroquets proprement dits, les amazones, les touis, les conures, les caïques, etc. (principaux genres: Amazona, Ara, Pyrrhura, Touit, etc.).
    • Depuis très longtemps, les psittacidés occupent une place importante parmi les oiseaux de volière, et cependant on ne possède que peu de renseignements sur un petit nombre d'entre eux.— (, Henri Moreau, L'amateur d'oiseaux de volière, J.-B. Baillière & Fils, Paris, 1891, page 330)
 
Le perroquet jaco (Psittacus erithacus) est l'espèce-type de la famille des psittacidés.
 
L'ara hyacinthe (Anodorhynchus hyacinthinus) d'Amazonie est l'un des psittacidés les plus spectaculaires, tant par sa taille que par son plumage.
 
Les deux seules espèces de psittacidés indigènes des États-Unis continentaux, furent la conure de Caroline (Conuropsis carolinensis) (en haut), aujourd'hui éteinte, et la conure à gros bec (Rhynchopsitta pachyrhyncha), maintenant extirpée des états où elle nichait.
 
Le caïque à tête noire (Pyrilia caica), un membre de la famille des psittacidés du nord de l'Amazonie.
 
L'amazone de Cuba (Amazona leucocephala), un membre des psittacidés, faisait face à l'extinction au XXe siècle, mais ses populations ont depuis effectué une volte-face remarquable.
 
Le papegeai maillé (Deroptyus accipitrinus), natif de l'Amazonie, est l'un des psittacidés les plus singuliers avec sa collerette nucale érectile.

NotesModifier

En biologie, le genre, premier mot du nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. Par exemple : Homme moderne : Homo sapiens, famille : Hominidae. Quand ils utilisent des noms en français, ainsi que dans d’autres langues, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs à l’espèce (par exemple : les Hominidés, ou les hominidés).
Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une quand on veut signifier que l’on parle non pas d’individus, mais de l’espèce (au sens du couple genre-espèce), du genre seul, de la famille, de l’ordre, etc.

DérivésModifier

TraductionsModifier

HyperonymesModifier

(simplifié)

HyponymesModifier

Forme de nom commun Modifier

Singulier Pluriel
psittacidé psittacidés
\psi.ta.si.de\

psittacidés \psi.ta.si.de\ masculin

  1. Pluriel de psittacidé.

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. Strabon, Géographie xvi. p. 744.
  2. Jolding, James A., Helm's Dictionary of Scientific Bird Names, Christopher Helm, London, 2010