Voir aussi : pueril

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIVe siècle) Emprunté au latin puerilis « enfantin » « irréfléchi ».

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin puéril
\pɥe.ʁil\

puérils
\pɥe.ʁil\
Féminin puérile
\pɥe.ʁil\
puériles
\pɥe.ʁil\

puéril \pɥe.ʁil\

  1. Qui appartient à l’enfance.
    • Âge puéril.
    • L’instruction puérile.
    • « La Civilité puérile et honnête » est le titre d’un vieux livre fait pour apprendre la civilité aux enfants.
    • Montréal n’a pas changé. Mais après Londres, la ville te semble rajeunie. Puérile, inachevée. — (Anaïs Barbeau-Lavalette, La Femme qui fuit, éditions Marchand de feuilles, Montréal, 2015, page 263)
  2. (Par extension) Frivole et qui conviendrait à un enfant, soit dans le raisonnement, soit dans les actions.
    • Je sens les chaînes des passions se désappesantir, les vues de l’éternité devenir plus consolantes de jour en jour, et les petites tracasseries de la vie humaine me paraissent tous les jours plus puériles. — (Pierre André Sayous, Le dix-huitième siècle à l’étranger, tome second, 1861)


Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier