FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Attesté au XVIIIe siècle, mais sans doute plus ancien : de puiser avec le suffixe -elle.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
puiselle puiselles
\pɥi.zɛl\

puiselle \pɥi.zɛl\ féminin

  1. (Désuet) Grande cuillère ou louche utilisée par les chandeliers pour puiser et verser le suif fondu.
    • [...] on verse le mélange dans une tinette, et lorsqu’il est bien reposé, on enlève le suif avec la puiselle à la surface du liquide, on le passe à travers un tamis dans une terrine, et on jette le reste, comme un marc inutile. — (L'art de fabriquer la chandelle avec économie, par Michel, ancien fabricant, Audot, Paris, 1828)
    • Quand elle a un peu reposé, on la reprend avec la puiselle pour la verser dans des baquets, ou bien dans des sébiles de bois qu’on a mises à tremper long-temps, pour empêcher la graisse, qui est devenue du suif, de s’y coller. — (Sophie Ulliac Trémadeure, Le petit bossu et la famille du sabotier, Librairie de l’enfance et de la jeunesse - Lehuby, Paris, 1842)
    • La puiselle, ou puchet, désignait la louche à long manche dont le chandelier se servait pour faire couler la cire le long des tresses qui pendaient du cerceau. — (Gérard Boutet, Artisans de nos villages, Bibliomnibus, 2015)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier