Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De puissant, et le suffixe -ment.

Adverbe Modifier

puissamment \pɥi.sa.mɑ̃\

  1. Avec puissance.
    • Enfin, comme à dessein de le rendre plus complexe, des odeurs de caroube, de denrées coloniales, de goudron, d’air marin arrivaient puissamment du port et se mêlaient à celles qui montaient des pavés et des caves. — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 42)
    • Voir de si faibles vainqueurs [les femmes] Régner si puissamment sur les plus nobles cœurs ! — (Pierre Corneille, Hor. IV, 7.)
    • Il sait…. que le Grand Seigneur arme puissamment, — (Jean de la Bruyère, X.)
  2. Avec force.
    • Rien n'éloigne plus promptement et plus puissamment les surprises captieuses des sophistes…. — (Blaise Pascal, De l’esprit géom. I.)
    • Cela confirme puissamment ce que vous dites si bien, que nos yeux ne sont point ceux qu’on devrait avoir, si nous regardions les choses comme des chrétiens, — (Marquise de Sévigné, à Moulceau, 22 sept. 1688.)
  3. Extrêmement.
    • Je sentirais mon mal puissamment soulagé, — (Pierre Corneille, la Veuve, IV, 9.)
    • Et qu’Isabelle en est puissamment irritée, — (Molière, Éc. des mar. II, 7.)
  4. (Par extension) très.
    • Puissamment riche très riche.
    • Oui, madame, je suis puissamment riche, — (Florent Carton, Impr. de garnison, sc. 8.)
    • Un brave laboureur […], et qui, après avoir payé la taille, le taillon, les aides et gabelles, le sou pour livre, la capitation et les vingtièmes, ne se trouvait pas puissamment riche au bout de l’année, — (Voltaire, Jeannot et Colin)

SynonymesModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier