FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin nariputens (« qui pue au nez ») composé de nasus (« nez ») et de puteo (« puer ») refait en *pūtināsius en latin populaire.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin punais
\py.nɛ\
Féminin punaise
\py.nɛz\
punaises
\py.nɛz\

punais \py.nɛ\ singulier et pluriel identiques

  1. Qui rend par le nez une odeur fétide.
    • On ne saurait demeurer auprès de lui, il est punais.
    • Il avait épousé une femme punaise.
    • — Vous m’expliquez la puanteur de mon époux. Il est punais le sagouin.
      Elle lui cria dans le nez :
      — Salaud !
      — (Raymond Queneau, Loin de Rueil, Gallimard, 1944, Édition Folio, 2003, p. 52)
    • Ils bourrèrent de nasardes sauvages cet être punais, et prenant chacun la rousse par un bras, ils furent se payer une demi-heure de jeux innocents dans un recoin confortable. — (Boris Vian, Vercoquin et le plancton, 1947, éd. La Pléiade 2010, Œuvres romanesques complètes, tome 1, p. 226)

Nom commun Modifier

Singulier et pluriel
punais
\py.nɛ\

punais \py.nɛ\ masculin (pour une femme on dit : punaise) singulier et pluriel identiques

  1. S’emploie aussi comme nom masculin.
    • C’est un punais.

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier