Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom) (XIIe siècle) Féminin de punais.
(Interjection) (Siècle à préciser) Substitut de putain → voir purée.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
punaise punaises
\py.nɛz\
 
Punaise (1)
 
Des punaises (4).

punaise \py.nɛz\ féminin

  1. Nom désignant de nombreuses sortes d’insectes, souvent de forme plate, qui sentent très mauvais lorsqu’on les effraie ou les écrase.
    • Glaciers, soleils d'argent, flots nacreux, cieux de braises !
      Échouages hideux au fond des golfes bruns
      Où les serpents géants dévorés des punaises
      Choient, des arbres tordus, avec de noirs parfums !
      — (Arthur Rimbaud, Le Bateau ivre)
    • C’est ainsi que parmi les insectes nous trouvons beaucoup d’espèces d’animaux comme la punaise qui exhalent une odeur fétide. — (Marcel Hégelbacher, La Parfumerie et la Savonnerie., 1924, p. 15)
    • […] dans l’atelier sordide où nous nous réunissions, aux murs moisis et chargé de punaises qui avaient du moins l’utilité, en nous empêchant de dormir, d’éterniser nos conversations. — (Michel Leiris, L’âge d’homme, 1939, collection Folio, pages 184-185.)
  2. (Par analogie) (Péjoratif) Personne petite, malingre, peu imposante.
    • Peut-être n'avait-il jamais pensé qu'il était si petit. Lucien se promit de l'appeler punaise, dès le lendemain matin à la récréation. — (Jean-Paul Sartre, L'enfance d'un chef, 1938)
  3. (Familier) (Par extension) Personne malveillante.
    • A celle-ci je pourrais dire, si elle n'avait pas rendu sa vilaine âme au diable : « Si je suis encore en vie, sale punaise, ce n'est vraiment pas de ta faute. » La suite de mon histoire vous prouvera combien est justifiée mon apostrophe. — (J'ai été fusillé...30 mars 1944 : à Dagnac, commune de Villac, canton de Terrasson, Dordogne, récit d'André Pommarel, rapporté par René Delmas, Paris : Éditions Éditeur Indépendant, 2007, p. 18)
  4. Petit clou court, à tête plate et large, dont on se sert pour fixer au mur ou sur une planche des feuilles de papier, des images, des affiches, etc.
    • Rien n’y manque : le photographe n'a oublié ni le tapis de velours ponceau et les livres dorés sur tranches, ni le fauteuil vaguement Renaissance agrémenté de punaises en cuivre et lourdement capitonné. — (Pierre Froger, Autrefois... chez nous : Livre de raison d'une Famille de l'Ouest, Angers : chez H. Siraudeau & Cie, 1950, p. 89)

SynonymesModifier

Insecte :

DérivésModifier

HyperonymesModifier

HyponymesModifier

insecte

TraductionsModifier

Interjection Modifier

punaise \py.nɛz\

  1. Expression d’étonnement, forme édulcorée du juron putain !
    • Oh punaise !

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe punaiser
Indicatif Présent je punaise
il/elle/on punaise
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je punaise
qu’il/elle/on punaise
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
punaise

punaise \py.nɛz\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de punaiser.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de punaiser.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de punaiser.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de punaiser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de punaiser.

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier