Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Par élision.

Forme de conjonction Modifier

qu’ \k\

  1. Élision de la conjonction que devant une voyelle ou un h muet.
    • Qu’il gagne ou pas, j’aurai eu ma commission.
  2. (Familier) Élision de la conjonction qui devant une voyelle ou un h muet.

Forme d’adverbe Modifier

qu’ \k\

  1. Élision de l’adverbe que devant une voyelle ou un h muet.
    • Qu’il est grand !

Forme de pronom interrogatif Modifier

qu’ \k\

  1. Élision du pronom interrogatif que devant une voyelle ou un h muet.
    • Qu’en pensez-vous ?

TraductionsModifier

Forme de pronom relatif Modifier

qu’ \k\

  1. Élision du pronom relatif que devant une voyelle ou un h muet.
    • Le principe du logiciel libre qu’il admire ne rétribue pas ses auteurs avec les principes de l’économie du 20e siècle.
  2. (Familier) Élision du pronom relatif qui devant une voyelle ou un h muet.

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

Ancien françaisModifier

Forme de conjonction Modifier

qu’ \k\, plus anciennement \kw\

  1. Qu’. Note : L’élision n’est pas obligatoire en ancien français.
    • A la pucele son servise
      Qu’avés nouvelement conquisse
      — (L’Atre perilleux, édition anonyme du manuscrit 2168 français de la BnF. Archiv für das Studium der neueren Sprachen und Literaturen, 1868.)

VariantesModifier