Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) De quand et même.

Locution adverbiale Modifier

Invariable
quand même
\kɑ̃ mɛm\

quand même \kɑ̃ mɛm\ invariable

  1. Sens adversatif : pour insister sur un aspect des choses qui paraît en contradiction avec un autre aspect.
    • Comme il est ministériel quand même, et que vous nous avez mis en garde contre lui, il serait utile que son engagement reçût de la publicité. — (Henri Léon Camusat de Riancey, Compte-rendu des élections de 1846, 1846, page 133)
    • Cet espoir est toujours là quand même et malgré tout ! — (Jacques Lancelot, Au Chili, l’espoir quand même, 1987, page 5)
    • Dis donc, je vais te dire une chose, tes machines à décolleter, j’y tiens quand même ! Parce que si je ne tenais pas à tes machines à décolleter, je ne me serais quand même pas fait régleur ! — (Aline Luque et Jean Gaumy, Portraits en altitude : un regard, 1994, page 102)
  2. Pour marquer diverses modalités affectives (impatience, étonnement, irritation, insistance, ironie, etc.).
    • Je l’ai pas estourbi quand même ? Merde ! Ça m’est égal, mais j’ai l’oignon qui ferme, qui s’ouvre. — (Louis-Ferdinand Céline [Louis Ferdinand Destouches], Mort à crédit, Denoël, Paris, 1936)
    • Vous réalisez quand même que l'amour canin a poussé nos ingénieurs à créer la moto-crotte ? — (Frédéric Chauvelot, Je n’aime pas..., Éditions Edilivre, 2014)
    • Vous n’allez quand même pas [tout de même pas] mettre ce chapeau, sortir par ce temps, continuer à dire ça, etc.
  3. Même si.
    • – Ce n’est toujours pas ça qui t’embellirait, fit observer Honoré. Quand même tu t’en iras habillée tout en soie... — (Marcel Aymé, La jument verte, Gallimard, 1933, collection Le Livre de Poche, page 39.)

SynonymesModifier

(1)
(2)

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

Voir aussiModifier