Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De quatre : « en faisant des enjambées de quatre marches à la fois. »

Locution adverbiale Modifier

Invariable
quatre à quatre
\Prononciation ?\

quatre à quatre \Prononciation ?\

  1. Ensemble par quatre ; quatre à la fois.
    • On ne se servit pas de cordages simples, comme on avait fait la première fois, mais on les entortilla, ceux de lin blanc deux à deux, et ceux d’écorce de byblos quatre à quatre. — (Frédéric Zurcher et Élie-Philippe Margollé, Les Naufrages célèbres, Hachette, Paris, 1873, 3e édition, 1877, p. 3)
  2. À toute vitesse et en enjambant plusieurs marches à chaque pas, en parlant de monter ou descendre un escalier.
    • Il se jeta en courant dans l’escalier, faisant trembler la rampe à laquelle il s’accrochait pour gravir plus vite les marches qu’il franchissait quatre à quatre. — (Jules Claretie, Le Train 17, 1877)
    • Parpoil et Gaspard demeurèrent immobiles pendant une seconde, après quoi Gaspard tourna les talons et regrimpa l’escalier quatre à quatre. — (André Dhôtel, Le Pays où l’on n’arrive jamais, 1955)
    • Descendant quatre à quatre au rez-de-chaussée, il s’en fut au-devant du praticien. — (Aristide Bruant, Fleur de pavé, deuxième partie, chapitre XXV, Éditions Jules Tallandier, Paris, 1953, page 273) Note d’usage : Comme le montre cet exemple, l’escalier peut être sous-entendu.

TraductionsModifier