Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de queue, de et cheval.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
queue-de-cheval queues-de-cheval
\kø də ʃə.val\

queue-de-cheval féminin \kø də ʃə.val\

 
Queue-de-cheval (1)
  1. (Coiffure) Coiffure où les cheveux sont rassemblés assez haut à l’arrière du crâne, leur extrémité flottant comme la queue d’un cheval.
    • La jeune femme se démaquilla […]. Puis elle se brossa longuement les cheveux afin de les débarrasser du gel qui les cartonnait, et les releva en queue-de-cheval. — (Holly Jacobs, Le rêve d'une vie, traduit de l'anglais, éd. Harlequin, 2004, chap. 2)
    • […] queue-de-cheval avec frange à la façon d’Audrey Hepburn dans Vacances romaines. — (Annie Ernaux, Les années, Gallimard, 2008, collection Folio, page 56.)
  2. (Anatomie) Volumineux faisceau de cordons nerveux, à l'extrémité inférieure de la moelle épinière, formé par les racines des trois derniers nerfs lombaires et celles des nerfs sacrés et coccygiens chez les humains et dont la racine est contenue dans le canal vertébral.
  3. Nom vulgaire des prêles. (Equisetum palustre sur Wikispecies  ).
    • Les jardiniers connaissent bien cette herbe qu'ils condamnent impitoyablement, car elle est très envahissante. On l'appelle aussi « queue-de-cheval » ou « queue-de-renard » par suite de son aspect un peu similaire à l'appendice de ces animaux. — (Fabrice Bardeau, La pharmacie du Bon Dieu, 2009)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

HolonymesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier