Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du français queue et scorpion.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
queue-de-scorpion queues-de-scorpion
\kø.də.skɔʁ.pjɔ̃\
 
Une queue-de-scorpion (Scorpiurus muricatus, (2)).
 
Fruit de la queue-de-scorpion, Scorpiurus muricatus (2)

queue-de-scorpion \kø.də.skɔʁ.pjɔ̃\ féminin

  1. (Botanique) Nom vulgaire d’une fabacée papilionacée annuelle du Midi, la scorpioïde, Coronilla scorpioides.
  2. (Botanique) Nom vulgaire d’une fabacée (légumineuse), Scorpiurus muricatus, aussi appelée scorpiure, petite chenillette, chenille rayée, etc.
    • Chenillette (Scorpiurus), Queue de scorpion, Vermiculaire, Chenille muriquée, Scorpionne. Petites plantes annuelles, herbacées, voisines des Luzernes (Medicago), que l’on sème sur place terreautée, et que l’on cultive pour la bizarrerie de leurs fruits, qui sont hérissés, écailleux, sillonnés, et imitent parfaitement une chenille, quelquefois un limaçon ou un ver. On les met dans la salade pour surprendre les personnes qui ne connaissent pas ces singulières plantes. Les graines sont très difficiles à extraire des gousses ; il faut déchirer celles-ci pour parvenir à extraire celles-là. — (Victor Paquet, Traité complet de la culture ordinaire et forcée des plantes potagères dans les 86 départements de la France, Garnier Frères, Libraires, Paris, 1846)

NotesModifier

En biologie, le nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. En français, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs au genre.
Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une quand on veut expliciter le fait que l’on ne parle pas d’individus, mais que l’on veut parler de l’espèce, du genre, de la famille, de l’ordre, etc.

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier