queue-de-vache

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De queue et vache.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
queue-de-vache queues-de-vache
\kø.d(ə.)vaʃ\

queue-de-vache \kø.d(ə.)vaʃ\ féminin

  1. Nœud de plein poing.
    • Passer la cordelette dans le trou de l'aileron de bridage, faire une anse fermée par un nœud « queue de vache » (en rouge) […] — (Emmanuel Bizot, Les carnets de construction et vol du cerf-volant, 2018, page 7)
  2. (Architecture) Saillie de toit qui se trouve à l’égout d’un pan de couverture pour protéger les façades et toutes les saillies qu’elles comportent.
    • Le débord de 30 à 50 cm en queue de vache s’obtient par prolongement des arbalétriers. — (Henri Renaud, Du choix du terrain aux plans d'exécution, 2008, page 138)

Adjectif Modifier

Invariable
queue-de-vache
\kø.d(ə.)vaʃ\

queue-de-vache \kø.d(ə.)vaʃ\ invariable

  1. D’une couleur blond jaunâtre ou roux passé. #C3B470 #A89874
    • Quelle était cette personne qui entrait avec le plateau ? Cette maigrichonne aux cheveux couleur queue de vache ? — (François Mauriac, Le drôle, 1933 ; Gedalge, 1956, page 57.)

Voir aussiModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier