quinquagénaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin quinquagenarius.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
quinquagénaire quinquagénaires
\kɛ̃.ka.ʒe.nɛʁ\

quinquagénaire \kɛ̃.ka.ʒe.nɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Dont l’âge se situe entre cinquante et cinquante-neuf ans.
    • Les jambes quinquagénaires du très élégant Sieur Lapie transpiraient à vouloir suivre mon allure, et le pauvre diable était si essoufflé qu’il ne pouvait articuler un mot. — (Ippolito Nievo, Anti-aphrodisiaque pour l’amour platonique, 1851 (première parution 1956) ; traduit de l’italien par Muriel Gallot, 1986, p. 89-90)
    • En fin de semaine, il officiait comme disc-jockey à « L’Enfer du Bagne », une discothèque hard sur la route d’Orange, où en plus de ses talents de manipulateur de saphirs, il devait prêter main-forte au service pendant l’heure du coup de feu, entre un tube de Jeanne Mas et le dernier Whapie-Doo-Whapie d’un rocker quinquagénaire. — (Tito Topin, Shanghai Skipper, Série noire, Gallimard, 1986, pages 39-40)

SynonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
quinquagénaire quinquagénaires
\kɛ̃.ka.ʒe.nɛʁ\

quinquagénaire \kɛ̃.ka.ʒe.nɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Personne dont l’âge se situe entre 50 et 59 ans.
  2. (Histoire) Dans l’armée de l’Empire byzantin, chef de cinquante hommes.
    • Cependant ceux qui avaient reçu les ordres de l’empereur, les centurions, les quinquagénaires, les préposés aux marches militaires, se mirent en devoir d’accomplir leur mission. — (Guillaume de Tyr, Histoire des faits et gestes dans les régions d’outre-mer depuis le temps des successeurs de Mahomet jusqu’en l’an 1184 de Jésus-Christ, tome premier, livre second, traduction de François Guizot, J.-L.-J. Brière libraire, Paris, 1824, page 116)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier