FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Dérivé de quinte, avec le suffixe -eux.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin quinteux
\kɛ̃.tø\
Féminin quinteuse
\kɛ̃.tøz\
quinteuses
\kɛ̃.tøz\

quinteux \kɛ̃.tø\

  1. Qui est fantasque, qui est sujet à des quintes, à des accès de mauvaise humeur.
    • Tantôt la créature la plus douce est quinteuse, et jamais les quinteuses ne deviennent douces ; […]. Je suis las du mariage. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Le harnais de tête était si chargé de pompons, de houppes et de fanfreluches, qu’à peine pouvait-on démêler à travers leurs mèches éparses le fil revêche et rechigné du quinteux animal. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Olivier causeur, distrait, quinteux, élégant sans viser à l’être, mis avec goût à une époque et dans un pays où les enfants s’habillaient on ne peut plus mal, […] — (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, page 68)
    • Elle le voyait triste, quinteux, malade, et elle n’arrivait pas à l’égayer, ni même à deviner le motif de cette mélancolie grandissante et de cette agitation. — (Paul Bourget, Le Disciple, page 325, 1899)
    • Certes elle sait s’arranger de manière à ce qu’on lui manque ; mais Julius semble travailler à désœuvrer toujours plus sa vertu ; comment s’étonner, dès lors, qu’elle se montre auprès de lui toujours insatisfaite et quinteuse ? — (André Gide, Les Caves du Vatican, 1914)

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier et pluriel
quinteux
\kɛ̃.tø\

quinteux \kɛ̃.tø\ masculin (pour une femme, on dit : quinteuse) singulier et pluriel identiques

  1. Personne qui est fantasque, qui est sujet à des quintes, à des accès de mauvaise humeur.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Modifier la liste d’anagrammes

RéférencesModifier