Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du moyen français quinze, de l’ancien français quinze, du latin quindecim, composé de quinque (« cinq ») et de decem (« dix »).

Adjectif numéral Modifier

Invariable
quinze
\kɛ̃z\

quinze \kɛ̃z\ pluriel

  1. (Antéposé) Quatorze plus un, adjectif numéral cardinal correspondant au nombre 15.
    • En un village de trois cents habitants, où il y avait autrefois cinq cabarets, il y en a quinze maintenant, et tous font leurs affaires. — (Octave Mirbeau, Le Tripot aux champs, Le Journal, 27 septembre 1896)
    • Céline Thiébault était alors une jeune fille « bienfaisante », une de ces grandes filles brunes qui paraissent vingt ans au lieu de quinze, de celles qu’à la campagne on compare volontiers à une pouliche et que les hommes, vieux et jeunes, détaillent avec une basse envie, un violent désir. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 19)
    • Il y a toujours, dans l'imagination d'un gamin de quinze ans, quelque modèle dont il imite jusqu'à la voix. — (Alain, Souvenirs de guerre, page 174, Hartmann, 1937)
    • Quinze cents francs.
    • Quinze mille hommes.
  2. (Postposé) Quinzième.
    • Chapitre quinze.
    • Page quinze.
    • Le roi Louis XV.

NotesModifier

En français, les nombres 12 et 15 sont plus fréquemment utilisés que les autres nombres de 11 à 19[1][2], comme dans plusieurs langues européennes.

Transcriptions dans diverses écrituresModifier

→ voir 15

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Invariable
quinze
\kɛ̃z\

quinze \kɛ̃z\ masculin et féminin identiques invariable

  1. (Au masculin) Nombre 15, entier naturel après quatorze.
    • Quinze multiplié par trois donne quarante-cinq.
  2. (Par métonymie) Chose portant le numéro 15.
  3. (Au masculin) (Avec le) Quinzième jour du mois.
    • Je partirai le quinze.
  4. (Sport) (Au masculin) Équipe de rugby dans la version dans laquelle les équipes sont de quinze joueurs.
    • Le Quinze de France.
  5. (Désuet) Sorte de jeu de cartes ancien.
    • Après le souper elle joua au quinze, elle perdit de mauvaise grâce , paya de plus mauvaise grâce encore , & se coucha de fort méchante humeur. — (Pierre-François Godard de Beauchamps, Funestine, dans Le cabinet des fées, ou collection choisie des contes des fées, et autres contes merveilleux, Genève : Barde, Manget & Cie & Paris : Cuchet, 1786, vol. 31, p. 35)

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • quinze sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin quindecim, composé de quinque (« cinq ») et de decem (« dix »).

Adjectif numéral Modifier

quinze \Prononciation ?\

  1. Quinze.

Ancien occitanModifier

ÉtymologieModifier

Du latin quindecim.

Adjectif numéral Modifier

quinze

  1. Quinze.

RéférencesModifier

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844

CatalanModifier

ÉtymologieModifier

Du latin quindecim.

Adjectif numéral Modifier

quinze \Prononciation ?\

  1. Quinze.
    • Aquest cotxe està fotut. Es que ja té quinze anys. Però encara hi puc anar fins al supermercat.

OccitanModifier

ÉtymologieModifier

Du latin quindecim.

Adjectif numéral Modifier

quinze \Prononciation ?\ (graphie normalisée)

  1. Quinze.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

PortugaisModifier