FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin quod libet (« ce qui plaît », « plaisanterie »). Note : L’Encyclopédie, à l’article quodlibétaire, quodlibétique indique : « Quelques-uns prétendent que du latin quodlibet appliqué à ces questions impertinentes, on a fait le mot quolibet, dont on se sert encore pour signifier une plaisanterie basse & ridicule. »
Le latin scolastique avait disputationes de quolibet (« disputes de ce que l’on veut, libres, non imposées » par opposition aux disputationes ordinariae qui portaient sur les cours), quolibet est l’ablatif neutre de quilibet (« celui qu'on voudra, n’importe lequel »), qui a pour nominatif neutre quodlibet, et qui donne lieu à adjectivation : disputationes quodlibetariae, disputationes quodlibeticae de même sens que disputationes de quolibet.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
quolibet quolibets
\kɔ.li.bɛ\

quolibet \kɔ.li.bɛ\ masculin

  1. Plaisanterie vulgaire et injurieuse.
    • …c’est sous un feu roulant de quolibets que, par un beau dimanche, armé de sa viole, il monta sur son estrade, je veux dire son tonneau. — (Charles Deulin, Cambrinus)
    • Des chansons et des quolibets populaires, se joignant aux intrigues de la cour, ruinèrent auprès du roi le crédit d’un homme de bien. — (Julie de Querangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)
    • Rivaux comme tous bons chasseurs, c’était à qui raserait à l’autre le lièvre indiqué, et le roulé subissait naturellement les quolibets du vainqueur. — (Louis Pergaud, Un renseignement précis, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Sa casquette à carreaux lui attirant des quolibets, il l'ôta timidement. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Dans une réunion électorale à Bazeilles, les assistants ont abreuvé de quolibets un contradicteur qui affirmait : « si l'ouvrier est malheureux, c'est par rapport aux riches ». — (Henri Manceau, Des luttes ardennaises, 1969)

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

LatinModifier

ÉtymologieModifier

De quo (« où ») et libet.

Adverbe Modifier

quōlibet \Prononciation ?\

  1. (Avec mouvement) N’importe où, l’on veut.

RéférencesModifier