Voir aussi : racler

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) De l’ancien occitan rasclar lui-même issu du latin populaire *rasiculare forme diminutive de *rasicare du latin classique radere (« gratter ») dont le participe est rasus.

Verbe Modifier

râcler \ʁɑ.kle\ transitif ou intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Variante de racler.
    • Lorsqu’on est parvenu à décortiquer ce tube, il faut le râcler légèrement en lui imprimant un mouvement de rotation sur lui-même. — (Charles Chevalier, Des microscopes et de leur usage, 1839)
    • […]
      Voici les yeux briller, voici les maigres mains,

      Tremblantes d’une joie fiévreuse et puérile,
      Râcler la boue durcie, glaner d’un geste fou,
      Épousseter, lisser les fleurettes souillées,
      Les palper amoureusement de leurs doigts roux ;
      […]
      — (John-Antoine Nau, Fleurs des Rues, Vers la Fée Viviane, Édition de la Phalange, 1908, page 39)
  2. (Intransitif) (Suisse) Grasseyer, parler gras et de manière traînante.

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

HomophonesModifier

ParonymesModifier

RéférencesModifier