Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De allumer, avec le préfixe ré- ayant ici un sens augmentatif.

Verbe Modifier

ré-allumer \ʁe.a.ly.me\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Autre orthographe de réallumer.
    • Si l’on m’avait filmé à mon bureau, on aurait vu que, sur une journée de onze heures, je passais plus d’une heure à bourrer ma pipe, à tasser le tabac, à l’allumer, la ré-allumer, la gratter et la nettoyer. — (André Jute, Comment écrire un thriller : L’art et la manière de le composer et de réussir à le publier, traduction de Martine Falguières, Gremese Editore, 2004)
    • Baisser les taux d'intérêt touche sa limite lorsqu’ils avoisinent les 0 % : le moteur ne peut alors se «ré»-allumer qu’à l'initiative des États et donc des dépenses publiques. — (journal Directsoir, n° 490, 3 février 2009)

NotesModifier

Bien qu’apparemment synonymes, les verbes ré-allumer (ou réallumer) et rallumer n’ont pas le même sens. Le premier signifie « allumer encore », « redonner une nouvelle flamme » (sens augmentatif du préfixe ré-), alors que le deuxième a plutôt le sens de retour à un état antérieur : « allumer quelque chose que l’on vient d’éteindre ».