réduplication

Voir aussi : reduplication

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin reduplicatio.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
réduplication réduplications
\ʁe.dy.pli.ka.sjɔ̃\

réduplication \ʁe.dy.pli.ka.sjɔ̃\ féminin

  1. Répétition à l’identique.
    • Pour nous, le problème n’est pas d’une utopique et stérile tentative de réduplication, mais d’un dépassement. — (Aimé Césaire, Discours sur le colonialisme, 1950, pages 35-36)
    • En biologie, on considère la capacité de réduplication comme un caractère essentiel de la vie.
  2. (Grammaire, Linguistique) Répétition d’un élément : lettre, syllabe, mot, etc.
    • L’intensité du sentiment peut être marquée par la réduplication qui est une des formes habituelles de l’emphase. On dit alors : Bon Dieu de Bon Dieu. — (Pierre Guiraud, Les Gros Mots, 1975, page 107)
    • Puisque le mot Baqbuq signifie en hébreu «bouteille», parler de la dive Bouteille Bacbuc revient à dire la dive Bouteille Bouteille, réduplication que l'on pourrait interpréter comme un ornement oriental, un feston linguistique ajouté à la polyglossie du texte rabelaisien. — (Marie-Luce Demonet-Launay, Le nom de Bacbuc in Bulletin de l'Association d'étude sur l'humanisme, la réforme et la renaissance, n°34, 1992, pages 41 à 66 → lire en ligne)
    • Caca, dodo et pipi sont des exemples typiques de mots nés par réduplication d’une syllabe.
    • « Ce n’est pas du joli joli, dites donc ! » est un effet de style par réduplication de mot.

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

Voir aussiModifier