Voir aussi : regisseur

Français modifier

Étymologie modifier

(XVIIIe siècle) Dérivé de régissant, avec le suffixe -eur[1].

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
régisseur régisseurs
\ʁe.ʒi.sœʁ\

régisseur \ʁe.ʒi.sœʁ\ masculin (pour une femme, on dit : régisseuse)

  1. Homme qui régit, qui gère par commission et a la charge de rendre compte.
  2. (En particulier) Homme qui régit et gère un domaine pour le compte d’autrui.
    • Quoique d’un produit considérable, la terre était abandonnée aux soins d’un régisseur et gardée par d’anciens serviteurs. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Je vais lui proposer d’être ici notre régisseur. Je crois qu’il nous secondera avec probité, expérience. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 43)
    • Ils gèrent leur domaine en exploitation semi-directe, par l’intermédiaire d’un régisseur qui a la haute main sur les travaux et les ouvriers, le plus souvent des ouvriers employés au mois, "mesadiers" venus de la montagne et plus dociles que les journaliers venus du village voisin. — (Yvette Maurin, « La propriété en Bitterois, au moment de la crise de 1907 », dans Des vignobles et des vins à travers le monde : hommage à Alain Huetz de Lemps, sous la direction de Philippe Roudié, Presses Universitaires de Bordeaux, 1996, page 214)
  3. (En particulier) (Théâtre) Employé chargé particulièrement de veiller à tous les détails matériels de la représentation.
    • Le régisseur frappa les trois coups, la toile se leva lentement, découvrant une salle bondée de monde. — (Joris-Karl Huysmans, Marthe, histoire d’une fille, 1877)
    • Les machinistes prenaient leurs postes, les figurants se massaient en reculant vers le troisième plan, et le régisseur gesticulait pour accélérer la manœuvre. — (Fortuné du Boisgobey, Double-Blanc, Paris : chez Plon & Nourrit, 1889, p. 190)
    • Je veux passer avant tes girls, expliquait-il au régisseur. Arrange-toi pour ne pas me faire poireauter. Avec elles, on n’en finit plus. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Le régisseur de scène doit réaliser la maquette du décorateur. Ou bien alors il faut un régisseur-constructeur, bras droit du metteur en scène et qui a tous droits sur le plateau. — (Jean Vilar, De la tradition théâtrale, L’Arche, 1955. Cent ans de théâtre)
    • Il vit le metteur en scène et le régisseur se lever, à contre-jour — enfin à contre-lumière — ; il vit une sorte de panique en ombres chinoises sur le plateau. — (Françoise Sagan, Des yeux de soie, Flammarion, 1975, réédition Stock, 2009)
  4. (En particulier) (Cinéma) Celui qui est responsable de l’organisation matérielle et logistique d’un tournage.

Traductions modifier

Prononciation modifier

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi modifier

Références modifier

Sources modifier

Bibliographie modifier