FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Participe passé adjectivé du verbe répandre.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin répandu
\ʁe.pɑ̃.dy\

répandus
\ʁe.pɑ̃.dy\
Féminin répandue
\ʁe.pɑ̃.dy\
répandues
\ʁe.pɑ̃.dy\

répandu \ʁe.pɑ̃.dy\

  1. Courant, habituel un peu partout.
    • […]; la domesticité nobiliaire était fort recherchée, et il ne faudrait pas conclure que l’instruction musicale fût assez répandue à cette époque pour que tous les laquais jouassent du violon. — (Ludovic Celler, Les Origines de l'opéra et le ballet de la Reine (1581), étude sur les danses, la musique, les orchestres et la mise en scène au XVIe siècle, chapitre 5 : Baltazarini, Didier : chez Didier & Cie, 1868, page 135)
  2. Qui a des relations, qui a ses entrées dans la société.
    • Il est fort répandu dans le monde : il voit beaucoup de monde, il est recherché dans beaucoup de maisons, il va souvent dans les réunions mondaines.
    • Du reste, je ne sais pas si vous êtes très répandu dans la brillante société qui se trouve ici, mais je n’ai pas idée du nom de toutes ces étonnantes personnes. — (Marcel Proust, Un amour de Swann, 1913, réédition Le Livre de Poche, page 192)
    • Il était très répandu dans le monde élégant et on le voyait chaque soir au casino où il taillait les plus grosses banques. — (Georges Simenon, Le Relais d’Alsace, Fayard, 1933, réédition Le Livre de Poche, page 67)

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe répandre
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
répandu

répandu \ʁe.pɑ̃.dy\

  1. Participe passé masculin singulier de répandre.
    • On ne doit employer le crud-ammoniac qu'après l’avoir abandonné à l’air pendant un certain temps, ou l’avoir répandu dans le sol plusieurs mois avant les semailles ou plantations. — (Louis Grandeau, Rapports du Jury International, 5e partie: Agriculture, Horticulture, Aliments, volume 2, page 320, 1906)

PrononciationModifier