répercussion

Voir aussi : repercussion

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin repercussio.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
répercussion répercussions
\ʁe.pɛʁ.ky.sjɔ̃\

répercussion féminin

  1. (Didactique) Renvoi, réflexion (en parlant des sons, de la lumière, de la chaleur).
    • La répercussion des rayons du soleil.
  2. (Figuré) (Par extension) Conséquence ; choc en retour.
    • L’impact de la TGAP diffère entre les deux secteurs concernés, en terme d’anticipation de la mesure, d’acceptabilité de la part des industriels et de répercussion sur les prix. L'impact environnemental reste encore difficile à évaluer trois ans après la mise en application de la taxe. — (Entreprises et environnement: rapport à la Commission des comptes et de l'économie de l'environnement, La Documentation française, 2004, p. 139)
    • Et d'ailleurs, qui peut prévoir les lointaines répercussions d'une expérience désintéressée? — (Marie-Victorin, « Pour un institut de géologie », Le Devoir, 27 janvier 1937, page 10)
    • Sans parler des divers traumatismes psychologiques ou moraux, innombrables à l’issue d’une telle période, il faut retenir les répercussions sur l’état physiologique et sanitaire des individus. — (Alain Norvez, De la naissance à l'école: santé, modes de garde et préscolarité dans la France contemporaine, chap. 3 : La situation à la fin de la Seconde Guerre mondiale, INED & Presses Universitaires de France, 1990, p. 53)
    • L'attentat qui s'est produit le 18 septembre 1931 à Moukden, une ville de Mandchourie, est l'un de ces événements oubliés qui ont pourtant changé le monde. En pratique, il fut insignifiant. Mais ses prolongements ont eu des répercussions jusqu'à Hiroshima et Nagasaki les 6 et 9 août 1945. — (Bruno Birolli, Ishiwara: L'homme qui déclencha la guerre, ARTE Éditions/Armand Collin, 2012, « Introduction »)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier