répercuter

Voir aussi : repercuter

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin repercutere.

Verbe Modifier

répercuter \ʁe.pɛʁ.ky.te\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se répercuter)

  1. Renvoyer un son.
    • L’écho a répercuté sa voix.
    • (Pronominal)Le jour commençait à paraître; la générale retentissait, battue dans toutes les sections de Paris; ce mouvement et ce bruit se répercutaient jusque dans la tour, et glaçaient le sang dans les veines de l'abbé de Firmont et de Cléry. — (Alexandre Dumas, La Comtesse de Charny, 6e partie, chap. 23, 1853)
    • (Pronominal)Rien ne leur répondit que les fidèles échos de la vallée qui, dans la nuit étoilée et paisible, roulaient ironiques en se répercutant au loin. — (Louis Pergaud, La Disparition mystérieuse, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Dans la chambre ennuagée par la fumée des cigarettes, cernée par la rumeur syncopée du trafic automobile sur le quai, régnait une atmosphère alourdie où le plus imperceptible froissement se répercutait longuement. — (Michel del Castillo, Le Vent de la nuit, éditions René Julliard, 1972, quatrième livre, septième chapitre)
  2. (Figuré) Entraîner un effet.
    • En outre, les coûts supportés par les FSI pour gérer les pollupostages sont souvent répercutés sur les consommateurs. — (Perspectives des technologies de l'information 2004, OCDE, 2004, page 312)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier